vendredi 26 mai 2017



Suite…



Beaucoup de chrétiens ont cessé ses pratiques à leur conversion, mais peu ont demandé pardon de les avoir commises. 
C’est pourquoi certains chrétiens n’avancent pas dans la foi et la compréhension des choses spirituelles. 
Ce sujet devient déplaisant à bon nombre de personnes. 
Et pourtant, des localités entières s’embraseraient si les chaînes de ces péchés non confessés tombaient ! 
Le Saint-Esprit accompagne toujours la confession de sa douce présence. 
J’ai vu de vieux chrétiens pleurer sur ce péché non confessé et repartir sur de nouvelles bases dans une nouvelle dimension.
Lorsqu’il y a eu un pacte, il faut le rompre.  
La rupture, c’est la confession.
Un exemple : si vous êtes mariée mais séparée de votre conjoint, vous portez encore son nom bien qu’il ne soit plus votre mari et que vous n’ayez plus de communication avec lui. 
S’il fait faillite, pourtant vos biens sont saisis parce que vous portez son nom, avec toutes les conséquences que cela implique. 
Ceci est un exemple pour vous faire comprendre que cesser ces pratiques ne suffit pas. 
En effet, Satan a eu des droits sur vous et il en aura tant que vous ne les confesserez pas.

« Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel » Matthieu 18 :18.  

Il faut délier par la confession et la repentance. Sur ces plaies, les prières, même multipliées, ne sauraient être efficaces !


mercredi 24 mai 2017




L’homme, dans sa détresse, au lieu de s’adresser à Dieu, a souvent recours aux moyens occultes. 
Par exemple : il conduira son enfant malades chez un guérisseur. 
De plus en plus, les malades se font soigner par des magnétiseurs ou ont recours à la télépathie, la psychanalyse, l’autosuggestion. 
Ces personnes sont ainsi victimes de puissances de ténèbres qui tiennent captifs désormais leur âme et leur esprit. 
Les guérisseurs agissent soit par manipulations, soit par passes magnétiques, tout en utilisant des formules magiques.
Un homme fit un jour guérir les blessures d’un de ses fils par conjuration. 
Quelques mois après, ce père, ivre, tua son autre fils d’un coup de fusil (fait authentique).
Conséquences des pratiques occultes : Yeux ternes et voilés, anorexie, craintes, angoisses, neurasthénie, pensées de suicide, maladies indéfinissables. 
Cependant, tous les états d’angoisse, de dépression ne sont pas obligatoirement les conséquences de pratiques magiques ; il faut tenir compte des surmenages physiques et intellectuels, des chocs qui remontent à l’enfance dont beaucoup de chrétiens souffrent, sans avoir touché à la magie.
Voici le témoignage d’un homme âgé après une mission d’évangélisation :
Je suis converti depuis longtemps, j’ai suivi Christ de mon mieux. Je recherchais la sanctification, je travaillais pour le Seigneur. Je lisais beaucoup la Bible, et priais assidûment. Mais une certaine oppression, dans la région du cœur, ne me quittait jamais, et je n’arrivais pas à trouver la pleine joie de mon salut en Christ. J’étais malade sans m’en douter. Rien ni personne ne pouvait m’aider. Alors, j’entendis raconter ici, pendant cette mission, comment les péchés de sorcellerie commis avant la conversion sont souvent la cause d’états de ce genre. Je sollicitai un entretien avec un des frères évangélistes. Je lui confessai ces choses. Il agit avec moi selon la manière biblique, et je fus délivré à l’instant même.

mardi 23 mai 2017



         Suite…



L’apôtre Paul connaissait bien son adversaire. Il dira encore : « Nous voulions aller vers vous, du moins moi Paul, une et même deux fois, mais Satan nous en a empêchés »
1 Thessaloniciens 2 :18
« Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. » Ephésiens 6 :16
Satan se sert des sciences : philosophie, psychologie, psychanalyse etc…Il fait croire aux hommes qu’il est une figure du Moyen Age, une idée.
Le dieu de ce monde réussit à berner de vrais enfants de Dieu sur la nature des puissances surnaturelles, des dominations, des autorités, des princes de ce monde de ténèbres et des esprits méchants dans les lieux célestes.
« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable » Ephésiens 6 :11
Certains prédicateurs de l’Evangile, aveuglés, ne peuvent dénoncer les ruses du diable parce qu’ils n’y croient pas eux-mêmes. 
D’autres craignent d’être ridicules en les dénonçant. 
Et pourtant, cette ignorance cause de grands ravages.

« Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance…Je te rejetterai… » Osée 4 :6-9

lundi 22 mai 2017



                         suite…




Parfois, Dieu a révélé ses desseins futurs à ses prophètes, par le Saint-Esprit, pour des missions bien définies, en général dans le but d’une délivrance. 
Lisez par exemple le livre de Josué.
La ruse de Satan, la plus subtile et la plus efficace, est d’aveugler les hommes, en sorte qu’ils nient la réalité de sa personne. 
Beaucoup de chrétiens sont tombés dans ce piège. 
D’autres savent doctrinalement que Satan est une personnalité mais ils ne prennent pas garde à ses ruses et à sa force virulente. 
Et pourtant, toute la Bible, de la Genèse à l’Apocalypse, nous décrit le conflit permanent entre les puissances du mal régies par Satan et la puissance de Dieu qui les combat victorieusement par ses serviteurs consacrés.
Exemple : Job fut attaqué par Satan. 
L’expérience de Job se situe dans le domaine des esprits. 
Satan l’accuse devant Dieu. 
Dieu permet à Satan de l’éprouver pour bien lui montrer qu’il est un homme de foi. 
Job perdra tout, sauf sa foi qui triompha de l’esprit mauvais qui l’attaquait dans tous les domaines :
-          Familial : perte de ses enfants ;
-          Financier : perte de ses troupeaux ;
-          Physique : perte de sa santé ;
-          Affectif : ses anciens amis deviennent ses accusateurs.
La lutte de Job n’est pas humaine, elle est spirituelle et confirme cette parole de Saint Paul : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les  lieux célestes » Ephésiens 6 :12




dimanche 21 mai 2017



OCCULTISME


Aujourd’hui, dans les lycées, les jeunes s’initient aux sciences occultes par simple désir de découverte du surnaturel. 
C’est une recherche compréhensible car, à la base, tout être  a besoin de surnaturel pour pallier les forces mauvaises qui l’entourent. 
L’occultisme entraîne chez tous les individus quels qu’ils soient, forts ou faibles d’esprit, des fins tragiques. En général leur vie se termine par le suicide.
Mais, que nous dit le Seigneur dans sa Parole ? 
Dieu, dès les premiers temps, avertit l’homme de ne pas se livrer à ce qui touche aux pratiques occultes. 
La Bible nous le dit depuis les temps anciens. 
L’Apocalypse nous confirme que la part des enchanteurs sera dans l’étang de feu. Regardons dans le Larousse la signification du mot :
Enchanteur : qui charme, qui séduit, qui fait des enchantements.
Magicien : celui qui prononce des formules magiques, qui charme par des opérations prétendues magiques.
Divination : recherche de la connaissance du passé, du présent et du futur. Le devin est en communion avec un esprit satanique qui opère par lui un transfert.

« Lorsque toi, mon peuple, tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abominations à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel ton Dieu va chasser ces nations devant toi. Tu seras entièrement à l’Eternel ton Dieu. Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins ; mais à toi l’Eternel, ton Dieu, ne le permet pas. » Deutéronome 18 : 9-14

La divination est interdite parce qu’elle transporte l’homme dans le domaine des esprits, où sans défense, il est  trompé par le diable. 
Tout comme Eve mangea de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, et se découvrit nue, ainsi celui qui veut toucher à la divination se dénude de la protection divine.  
Nous n’avons pas le droit de connaître l’avenir, il appartient à Dieu.